The winner of the 2018 Corvisier Prize announced

At unanimity of votes, the Jury of the Corvisier Prize choose Mr. Maxime Petitjean’s dissertation as the laureate of the 2018 edition of the Corvisier Prize. The members of the jury de soutenance de thèse unanimously agreed about the importance of the work of Mr. Petitjean, which, when published, will be a fundamental volume on the subject.

 

ENGLISH FULL TEXT

Dr Maxime Petitjean’s dissertation, Le combat de cavalerie dans le monde romain du Ier siècle a. C. au VIe siècle p. C. Tome 1, under the direction of Prof. Giusto Traina, is the result of many years of researches on the Roman cavalry during Ancient Age. In particular, these studies have been pursued in order to obtain the PhD in History and civilization during the Ancient age at the Université Paris-Sorbonne, granted with the mention very good. 

The dissertation is a work of Military History, very impressive for its amplitude, depth of analysis and completeness of sources of different categories, coeval texts, epigraphy, papyrus and ostracon, numismatic, archeological, and modern bibliography. 

Following the teaching of Hans Delbrück, one of the founding fathers of scholarly Military History, with intellectual ambition, insatiable curiosity, and an elegant style, Mr. Petitjean demonstrates that ancient cavalry was a very relevant fighting force. Organizational and strategic issues are discussed, but the focus is mainly put on tactics and battle mechanics. The aim of this research is to account for the evolution of the art of war during the end of Antiquity by analyzing specifically the stakes involved in the development and use of cavalry. The growing importance of mounted troops in the imperial strategy marks an important change in the history of the Roman army, with a gradual shift from offensive warfare, pitched battle and heavy infantry towards deception, frontier warfare and mounted archery.

The members of the jury de soutenance de thèse unanimously agreed about the importance of the work of Mr. Petitjean, which, when published, will be a fundamental volume on the subject. Equally, at unanimity of votes, the Jury of the Corvisier Prize choose Mr. Petitjean’s dissertation as the laureate of the 2018 edition.

 

FRENCH FULL TEXT

La dissertation du Dr Maxime Petitjean, Le combat de cavalerie dans le monde romain du Ier siècle a. C. au VIe siècle p. C. Tome 1, sous la direction du Prof. Giusto Traina, est le résultat de plusieurs années de recherches sur la cavalerie romaine pendant l’antiquité. Ces études ont été poursuivies particulièrement pour obtenir le grade de Docteur en Histoire et civilisation de l’Antiquité décernée par l’Université Paris-Sorbonne avec la mention Très honorable.

Cette dissertation est un travail d’histoire militaire puissant par son ampleur, sa profondeur d’analyse et l’exhaustivité des sources de différentes catégories : littéraires, épigraphiques, papyrologiques et ostracologiques, numismatiques, archéologiques et modernes. 

Suivant l’enseignement de Hans Delbrück, l’un des pères fondateurs de l’histoire militaire scientifique, avec une ambition intellectuelle, une curiosité insatiable et une écriture élégante, M. Petitjean fournit la démonstration que la cavalerie antique était une force combattante d’une importance majeure. Les questions organisationnelles et stratégiques sont abordées, mais l’accent est surtout mis sur la tactique et la physionomie du combat. L’objectif est de rendre compte de l’évolution de l’art de la guerre durant la fin de l’Antiquité en analysant spécifiquement les enjeux liés au développement et à l’utilisation de la cavalerie. L’importance croissante des troupes montées dans la stratégie impériale marque en effet une rupture importante dans l’histoire de l’armée romaine. Au primat des guerres offensives, de la bataille rangée et de l’infanterie lourde succède progressivement celui de la temporisation, de la guérilla frontalière et des cavaliers-archers.

Les évaluations du jury de soutenance de thèse se sont accordés à l’unanimité sur l’importance du travail de M. Petitjean, qui, une fois publié, sera une œuvre fondamentale sur le sujet. De même, le Jury du Prix Corvisier a choisi à l’unanimité la dissertation de M. Petitjean pour le désigner comme lauréat de l’édition 2018.